Recherche

La France dispose d’un réseau particulièrement riche de laboratoires de recherche travaillant sur le système neuromusculaire. L’importance relative de cette communauté par rapport aux autres pays est notamment due à l’action de l’AFM-Téléthon qui a soutenu le développement de la recherche dans ce domaine depuis 30 ans. La Société Française de Myologie (SFM) créée en 2002, a pour objectif de réunir l’ensemble des acteurs de la myologie, allant de la recherche fondamentale à la recherche clinique et translationnelle. Depuis 2012, avec le soutien de l’AFM-Téléthon, les journées annuelles de la SFM sont organisées conjointement avec le Colloque Myogenèse, pour renforcer et favoriser les échanges entre cliniciens et chercheurs. Des initiatives régionales de ce type existent également dans la région Rhône Alpes Auvergne pour favoriser la création des réseaux de proximité. Par ailleurs, quelques réseaux de recherche dédiés à une pathologie ou groupe de pathologie existent au niveau national (ex. DM1, Laminopathie, Canalopathies…).

Ces différentes actions illustrent la nécessité réciproque des communautés des cliniciens et des chercheurs de s’entraider et d’interagir. La création d’une filière nationale FILNEMUS est l’occasion de renforcer l’effet de ces actions en créant d’une part un répertoire national exhaustif des laboratoires de recherche travaillant sur le système neuromusculaire et d’identifier lesquels sont susceptibles d’apporter une valeur ajoutée aux actions de la filière.

L’objectif de FILNEMUS est de recenser les équipes de recherche et les plateformes, leurs thèmes de recherche, les modèles utilisés, les outils maitrisés. Cet état des lieux s’appuiera sur les bases de données de l’AFM-Téléthon, d’Orphanet, des CRMR, du Club Myogènèse, de la Société Française de Myologie et de la Société Francophone du Nerf Périphérique. Il s’agit d’un objectif que s’est fixé la commission «Recherche» de FILNEMUS (cf supra sur structuration des groupes de travail ou commissions).

L'objectif du travail de cette commission sera:

1) d’identifier les équipes de recherche intéressées par l’exploration physiopathologique de pathologies connues et de nouvelles entités dans les domaines des MNM : muscle, JNM, nerf, cellule de Schwann ou motoneurone, mitochondrie.

2) de dresser un état des lieux des modèles cellulaires et animaux les plus pertinents pour élucider la physiopathologie de ces affections.

3) d’identifier les centres de ressources biologiques pour favoriser un accès rapide et simplifié au matériel biologique nécessaire aux études physiopathologiques (cellules de patients, biopsies, fluides biologiques).

4) de proposer des Ateliers Thématiques Musculaire, JNM, Nerf et Motoneurone dans le cadre de la réunion annuelle de la filière afin de favoriser les échanges entre laboratoire de génétique (recherche et diagnostic), physiopathologique et fondamentale. Présentation des données nouvelles : nouveaux gènes, nouveaux tests fonctionnels (immunitaires, morphologiques ou métaboliques), nouveaux modèles de maladies ; nouvelles approches thérapeutiques.

Les membres de la commission

Coordonnateurs :

-          Gisèle BONNE (Chercheur biologiste, Paris)

-          Andoni ECHANIZ-LAGUNA (Neurologue, Strasbourg)

-          Judith MELKI (Généticienne, Paris)

-          Laurent SCHAEFFER (Chercheur biologiste, Lyon)

Membres de la commission:

-          Jean-Christophe ANTOINE (Neurologue, St Etienne)

-          François- Jérôme  AUTHIER (Neurologue, Créteil)

-          Marc BARTOLI (Généticien, Marseille)

-          Gisèle BONNE (Chercheur, Paris)

-          François BOYER (Immunologiste, Reims)

-          Serge BRAUN (Pharmacien, AFM-Téléthon)

-          Julien CASSEREAU (Neurologue, Angers)

-          Isabelle DESGUERRE (Neuropédiatre, Paris)

-          Claude DESNUELLE (Neurologue, Nice)

-          Klaus DIETERICH (Généticien, Grenoble)

-          Denis DUBOC (Cardiologue, Paris)

-          Luis GARCIA (Chercheur, Versailles)

-          France LETURCQ (Généticienne, Paris)

-          Cécile MARTINAT (Chercheur, Evry)

-          Alexandre MEJAT (Chercheur, Lyon)

-          Rémi MOUNIER (chercheur, Lyon)

-          Véronique PAQUIS (Généticienne, Nice)

-          Fréderic RELAIX (Chercheur, Paris)

-          François RIVIER (Neuropédiatre, Montpellier)

-          Nathalie STREICHENBERGER (Anatomopathologiste, Lyon)

-          Shahragim TAJBAKSH (Chercheur, Paris)