Raxone dans la DMD: du retard à prévoir

Le laboratoire Santhera nous fait part d'un premier avis défavorable du CHMP, le comité ad hoc de l'Agence Européenne du Médicament, concernant l'utilisation du Raxone (idébenone) dans le traitement de la dystrophie musculaire de Duchenne pour les patients non traités par Corticoïdes.

Un appel vient d’être formulé par le laboratoire avec une réponse dans 6 mois. Si elle s'avérait positive, la mise sur le marché pourrait être envisageable à partir de début 2019.

Le développement du produit se poursuit au travers de l’étude SIDEROS qui étudie l’efficacité de Raxone chez les patients traités par Corticoïdes.

Le communiqué de presse