Les assistants d’aide à la prescription d’analyses génomiques

Actualités : 28/09/2020

Dans le cadre du PNMR3 en lien avec les Plateformes France Médecine Génomique (PFMG2025) la DGOS souhaite accompagner de façon transitoire la montée en charge rapide des échantillons envoyés vers les deux plateformes génomiques SeqOIA et AURAGEN. Dans ce contexte la DGOS met en place un financement spécifique, au niveau national, de 24 postes d’assistants de prescription destinés à coordonner les parcours de soins (revues des dossiers, consentements, RCP, e-prescription) pour les personnes en impasse de diagnostic et leurs apparentés. Ces 24 postes maladies rares seront déployés sur 21 sites hospitaliers différents, sièges des CRMR et CCMR, et sur l’ensemble du territoire français, métropolitain et Outre-Mer. Un travail rétrospectif des dossiers sera effectué pour chaque centre maladies rares concerné par une des 49 pré-indications. Ces financements de la DGOS font l’objet d’une subvention ponctuelle, d’une durée d’un an non renouvelable (entre septembre 2020 et août 2021).

Attention : les 24 assistants de prescription ne sont pas filière spécifiques, ils sont recrutés pour aider les 23 filières de façon transversale dans chaque site.